29 Ağustos 2008 Cuma

Jean Claude Lauzon'un 'Leolo' Film Fragmanı

1 yorum:

  1. Je m'appelle LEOLO, LEOLO LOZONE. Aussi loin que je me souvienne, ce sont les odeurs et les lumières qui ont soudé mes premiers souvenirs... Ma famille était comme les personnages d'une fiction, j'en parlais comme des étrangers. Ma mère avait la force d'un grand bateau qui voguait sur un océan malade. Elle était chaude et amoureuse. J'aimais quand elle m'enlaçait dans sa graisse, l'odeur de sa sueur me calmait. Mon père était convaincu que la santé venait en chiant. Tous les vendredi, nous devions subir un traitement choc aux laxatifs pour nous purifier de toutes les maladies du monde. Il y avait aussi mes soeurs Rita et Nanette, et Fernand, mon frère, que j'aimais pour la tendresse de son ignorance. Mon grand-père, qui n'était pas un homme méchant, avait quand même déjà essayé de me tuer deux fois... C'était comme si l'hérédité de ce grand-père avait frappé la famille de plein fouet et qu'une petite cellule de trop s'était déposée dans le cerveau de tout le monde. Rarement, il nous arrivait d'être tous à la maison, et là, on avait l'air d'une vraie famille. Et puis le "Dompteur de Vers"... Il passait ses nuits à fouiller dans toutes les poubelles du monde. Il ne s'intéressait qu'aux lettres et aux photos. Il portait chaque sourire, chaque regard, chaque mot d'amour comme s'il s'agissait de sa propre histoire. Il m'a fallu longtemps pour comprendre qu'il était la réincarnation de Don Quichotte et qu'il avait décidé de se battre contre l'ilotisme et de me protéger du gouffre de ma famille. Bianca... C'était le nom d'une belle voisine sicilienne qui n'avait jamais vu l'Italie. Encouragée par sa mère, quand elle pleurait la Sicile, sa voix frôlait le talent. Il me suffisait de lire ou d'écrire et elle revenait chanter pour moi. Le Dompteur de Vers avait raison, il y avait un secret dans les mots mis bout à bout. Pourquoi étais-je le seul à voir la différence entre une rose en plastique et la beauté d'une vraie. Entre le mensonge et la poésie...

    YanıtlaSil